dimanche 29 mars 2015

rétrospective mars 2015

























débourrage de feuillages (de haut en bas et de gauche à droite)
sureau "black lace", sanguisorbe, aubépine, prunus pissardii,
sureau "madonna" et pivoine arbustive "Duchesse de Morny"
Enfin un soupçon de printemps !



Lentement la nature s’éveille, freinée par les gelées matinales et le vent d’est glacial et desséchant. C’est le moment du grand nettoyage au jardin…

Les floraisons sont ténues,  éparses, de petites taches de couleurs de-ci de-là, mais si importantes pour le moral.

Hellébore fétide

Hellébores orientalis en fleurs sauf en bas, à droite
hellébore niger












Les aubépines, les sureaux, les prunus, déploient délicatement leurs bourgeons nous offrant un spectacle dans lequel le pourpre et le vert apparaissent presque en pointillé, grandissant chaque jour un peu plus, annonciateurs de la marée verte du printemps. 

Bientôt subjugués par les floraisons nous les oublieront, ces premiers signes du renouveau.



pulmonaire









samedi 14 mars 2015

la taille des rosiers

Entre le 15 février et le 15 mars, c’est la période de taille des rosiers.

Pourquoi tailler ?

avant la taille,
des tiges dans tous les sens
Un rosier n’a aucunement besoin d’être taillé pour fleurir. Dans la nature il s’en passe totalement. Cette opération peut donc paraître totalement superflue à première vue.
après la taille, des rosiers raccourcis,
et des grimpants redisposés sur la palissade
Mais tailler permet de sélectionner les branches les plus fortes, d’éliminer celles trop maigres ou malades, de favoriser l’émergence de nouvelles pousses et d’avoir une plus belle floraison. Cela permet également d’équilibrer la silhouette en rabattant ce qui est trop long ou d’éviter d’avoir après quelques années une fleur au bout d’une tige de 2 mètres.

Pour les grimpants, la taille et le palissage qui s’en suivent sont très importants car ils permettent de déployer le rosier de manière cohérente et de le conduire sur divers supports, murs, arches, pergolas etc.


avant la taille un fouillis
de longues tiges pendantes. 
On distingue généralement deux périodes de taille, une en février - mars, qui concerne les rosiers remontants, c'est à dire ceux qui ont plusieurs floraisons, une au printemps et l'autre fin d'été. Par contre, les rosiers non-remontants, ceux qui ne fleurissent qu'une fois par an, se taillent en juillet après floraison printanière car les fleurs viennent sur le bois de l’année précédente et non sur les nouvelles pousses émises au printemps.
après la taille les tiges sont
repositionnées sur la structure,
l'oeil central est redessiné
C’est ce qui est préconisé dans les manuels de taille mais personnellement je ne l’ai jamais appliqué, je les taille en mars comme tous les autres rosiers en évitant de couper trop sévèrement.
Cette année cependant j’ai rabattu fortement mon rosier « Fantin Latour » car il est très vigoureux et commence à prendre trop d’ampleur.
Je pense m’être arrêtée à temps et avoir tout de même une belle floraison en juin.

Au jardin, comme le nombre de grimpants et de lianes à tendance à augmenter, cette opération m'a occupée environ 4 ou 5 jours entiers cette année...






jeudi 12 mars 2015

Enfin elles pondent !

le voila le tout premier oeuf !
Cet après-midi enfin le premier oeuf!

On n'y croyait plus.

Voilà presque 8 mois qu'elles sont là et rien...on commençait à trouver le temps long.
Depuis des années nous étions en désaccord avec mon mari : moi je voulais de belles poules, lui des poules rousses pour les oeufs.

L'année dernière nous avions enfin trouvé un compromis, des poules de race ancienne.
le chicken tractor
Comme nous n'aimons pas les poulaillers, poussière l'été et boue l'hiver, nous avons opté pour un "chicken-tractor", sorte de roulotte à poules que nous déplaçons au fur et à mesure de nos besoins et avant que les poules transforment le lieu en surface lunaire.
Le chicken tractor a été construit par mon mari au tout début du printemps et je me suis mise en quête de pensionnaires.
Mon choix s'était porté sur la poule de Contres, race locale en phase de sauvetage. Seulement les éleveurs que j'avais contactés n'avaient pas de poules disponibles. J'ai fini par prendre des poules de Marans, race ancienne de l'ouest, faute de pouvoir trouver des Contres...
A vrai dire, avant d'avoir nos deux cocottes, je considérais que les gallinacés étaient les animaux les plus stupides qu'il soit. Et bien surprise, c'est très attachant une poule et familier. Elles se promènent avec nous, car lorsque nous sommes là nous ouvrons la porte du chicken tractor pour qu'elles sortent, elles viennent cogner au carreau de la porte-fenètre.
Ce sont également d'infatigables démousseuses! et enfin ça ne coûte quasiment rien à nourrir. Au départ elles étaient un peu difficiles, elles ne voulaient que du grain, mais maintenant elles mangent nos restes de repas.
Il ne manquait plus que les oeufs! C'est maintenant chose faite!
Théoriquement ils devraient être très foncés, couleur chocolat, ce n'est pas encore ça!



mercredi 11 mars 2015

le bain d'oiseau


La plus jeune de mes filles adore me faire des bouquets de pâquerettes qu'elle a consciencieusement ramassées dans l'herbe. Mais que faire de ces fleurettes sans tige? Impossible de les mettre en vase! Et là attention! je pourrais vexer ma fille qui attend que je traite son joli bouquet avec le plus grand des égards puisque c'est un cadeau "pour Maman".

Heureusement le bain d'oiseau est là... Je les dépose à la surface de l'eau, c'est beau, je fais plaisir à ma petite puce et elle, comme tous les enfants, est ravie de mettre aussi ses doigts dans l'eau...

dimanche 8 mars 2015

premières sorties pour les abeilles




Voilà environ deux semaines qu'elles commencent à sortir des ruches dès qu'il fait beau.
Ce week-end avec le soleil et les températures clémentes nos abeilles sont allées butiner et récolter du pollen pour accompagner le redémarrage de la ponte.


abeille sur une hellébore niger
Nous les avons observées sur les hellébores niger, la bruyère et les pâquerettes.

Avec elles, nous avons vu les premiers bourdons, quelques abeilles charpentières et quelques papillons (citron et vulcain me semble-t-il). ça sent le printemps!

samedi 7 mars 2015

passage des grues cendrées




Aujourd'hui 7 mars, nous avons pu observer des grues cendrées survolant le jardin. En fait, je les ai entendues avant de les voir car ces oiseaux s'appellent entre eux en vol. Je trouve leur cri tellement touchant. C'est un moment magique... Je voulais simplement vous le faire partager.