mardi 2 août 2016

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!


Juillet a été époustoufflant, des floraisons comme jamais, rosiers et vivaces ont formé un grand choeur transformant la cour en une chapelle baroque churrigueresque.

Cette profussion qui me plait tant est bien là.

Petit tour au jardin :



le gris bleu des hélicrysum est mis en valeur par le nouveau pavage
verveine "Lollipop"

Je vous rassure, les massifs sont des îlots de couleur dans la cour dont la dominante reste le vert de l'herbe, tourné au jaune paille actuellement vu l'absence de pluie depuis un mois.
L'oeil se repose donc un peu...

Maintenant, voici le massif de la pergola qui lui aussi est bien fleuri, les grands rosiers se reposent, le spectacle est au niveau du sol.



Juillet c'est aussi le mois des roses tardives, je vous ai crié mon amour pour "Rosette" dans mon précédent article, mais ici il n'y a pas qu'elle, il y a aussi "Denise Cassegrain", "Renoncule" et "Jean Mermoz" :

"Denise Cassegrain"
"Jean Mermoz"
"Renoncule"

Des associations de plantes ont bien fonctionné, les floraisons de vivaces plantées il y a peu ont été à la hauteur de ce que j'attendais. Petit inventaire des détails qui m'ont plu :

Il y a l'agastache "Black adder":


détail de la fleur de "Black adder"

Le mélange aérien entre les véroicastrum au longs épis, les veronica spicata "Blauriesin" et longifolia "Marietta" et la verveine de buenos aires :


véronicastrum lavendelturm

veronicastrum "Fascination" (épis lavande pâle à gauche) et veronica spicata "Blauriesin" (épis bleutés)


veronica longifolia "Marietta"

Encore et toujours, les merveilleuses sanguisorba. 
J'ai augmenté ma collection au printemps, j'en ai maintenant une dizaine de variétés, des géantes, des miniatures, des roses, des blanches, des pourpres; pour des floraisons s'échelonnant de mai à août.

sanguisorba atropurpurea
"Tanna"
"Pink tanna"

Mention très bien également pour le rosier "Mme Taft" qui a fleuri pendant presque deux mois et nous a offert ses superbes panicules d'un rose fuchia très lumineux .



Enfin, une association de plantes mellifères hyper résistantes dans mon massif devant la grange, plein sud supportant sans problème la concurrence du grand rosier liane "Clématis et des grimpants "MmeIsaac Pereire" et "Coupe d'hébé". 
Voici le célébrissime géranium vivace "Rozanne" associé à des knautia macédonnia. Ceux-ci se sont même ressemés cette année. 
Je pense en planter plusieurs pieds l'année prochaine dans le massif des abeilles avec d'autres géranium "rozanne" pour qu'ils bouchent les trous et fournissent le nectar dont les abeilles ont besoin.


En voilà une belle justement sur une fleur de bourrache. Le mois de juin a été calamiteux pour elles aussi, elles n'ont pas pu sortir alors que leur population était au plus haut et elles ont manqué de nectar et de pollen. Depuis qu'il fait beau c'est un peu comme si elles se rattrappaient. On les voit partout.


On se quitte sur cette vue du jardin qui me plait tant :